Tuiles Apéritives

Pour les fêtes, et pour l’apéritif, j’avais envie de simplicité, facilité et naturel. Après une petite recherche sur Pinterest, j’ai dégotté une petite recette de tuiles apéritives, trop faciles à faire, et qui en plus, permet d’utiliser des blancs d’œufs.

[Petite note sur les blancs d’œufs : j’utilise plus souvent les jaunes que les blancs (dois-je vous rappeler que j’AdOre la crème anglaise !! et je ne fais pas toujours les blancs en neige qui vont avec !) mais ça me faisait mal au cœur de jeter les blancs, et depuis quelques temps j’ai trouvé une astuce pour y remédier.

Blancs d'oeufs

Quand je casse mes œufs, je mets directement les blancs dans un petit sac congélation, et zou, dans le congélateur. Je les mets par 2, pour plus de praticité. Et quand j’en ai besoin pour alléger un gâteau, (ou faire des tuiles 😉 ), soit je les mets à décongeler la veille, soit je les mets au micro-onde en mode décongélation. Et ça marche super bien.]

Mais revenons en à nos tuiles…

Ingrédients pour la pâte :

  • 2 blancs d’œuf
  • 35g de farine
  • 35g de beurre fondu

Après vous pouvez mettre la garniture de votre choix, sur le dessus ou directement dans la pâte : parmesan, fromage râpé, ou tout autre fromage, herbes de Provence, piment d’Espelette, Olives… les choix sont infinis.

Préchauffer le four à 180°, puis mélanger les 3 ingrédients, sans monter les blancs en neige, juste comme ça… Je ne vous ai pas dit que c’était super facile 🙂

Sur la plaque du four, recouverte de papier sulfurisé (ou sur une plaque de silicone), déposer l’équivalent d’une cuillère à café en rond, en « aplatissant » bien la préparation, plus la couche est fine, plus la tuile sera croustillante.

Tuiles apéro

Ajouter la garniture de votre choix. Comme j’ai juste mis du parmesan, elles ne sont pas très colorées et jolies, mais avec des herbes de Provence, je suis sure qu’elles auraient eu un peu plus de « gueule »… Ce qui n’enlève rien au gout, je vous rassure !

Mettre au four une dizaine de minutes, mais surveiller quand même que ça ne dore pas trop (vous allez voir que les miennes ont vu la résistance d’un peu trop près… mais elles étaient très bonnes quand même 😉 )

Tuiles2

Les sortir du four, et déguster, c’est encore meilleur chaud, car le croustillant reste bien. Il est possible de préparer vos plaques de cuisson à l’avance et d’enfourner juste au moment où vos invités arrivent, croustillant assuré 😉

J’ai encore une autre recette sous le coude, mais cette fois ci, ce sera une recette de dessert, super légère, idéale pour finir un repas copieux. Je vous en parle la semaine prochaine…

A très vite

Signature Blog

Publicités

7 réflexions sur “Tuiles Apéritives

  1. comme nanimonic, je fais des rochers coco (juste deux blancs sont nécessaires) ! pense aussi aux financiers ou aux langues de chats (où il faut exclusivement des blancs) ! il y a également un gâteau qui s’appelle « gâteau nuage » où trois ou quatre blancs sont utilisés 😉

    J'aime

  2. Moi aussi, je congèle toujours mes blancs, c’est super pratique ! Et en général, ils finissent en financiers… Ta recette de tuiles est vraiment sympa, je garde sous le coude pour un de ces jours !

    J'aime

  3. Pingback: Sabayon de clémentines au champagne | Les Créa. de Nakin'

Un p'tit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s